Le massif de la Gardiole
(vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus)

Le massif de la Gardiole s'étale face à la mer Méditerranée de Montpellier aux abords de Sète sur 18 kilomètres

Le point de départ de cette balade sur le Massif de la Gardiole est l'Abbaye St-Félix-de-Montceau, qui mérite vraiment que l'on s'y attarde : elle date du 11ème siècle, mais est super bien conservée et restaurée, notamment le jardin de plantes médicinales, entièrement recréé par des bénévoles, et les magnifiques panoramas sur l'étang de Thau et la plaine viticole
Pour y accéder c'est facile : l'abbaye est indiquée dans le village de Gigean (sur la gauche en venant de Fabrègues)
C'est une route qui monte en serpentant jusqu'à l'abbaye, qui apparaît après que l'on soit passé sous l'autoroute A9

L'accès au site est aisé, il y a plusieurs parkings pour stationner, gratuits et ombragés

Nous en profitons pour nous promener dans les jardins de l'abbaye et profiter des panoramas

Montpellier (quartier Mosson) et Juvignac
Le Pic-St-Loup et l'hortus
L'étang de Thau
Et en plus, bien à l'ombre sous les pins,  il y a de nombreuses tables pour pique-niquer
Nous prenons le chemin qui est devant nous et qui monte en pente douce dans le massif

A un moment, la rosace surplombant le fronton ouest de l'abbaye s'encadre exactement dans l'emplacement du vitrail du mur de l'est !

Nous continuons notre progression sur un chemin dont la pente est toujours aussi douce

Comment joindre l'utile à l'agréable ? En décorant de couleurs vives une citerne qui devait sûrement être toute rouillée !  Au "Y", nous prenons le chemin à droite
Le chemin continue presque à plat et nous arrivons rapidement au but de notre balade, le roc d'Anduze, bien signalé

Le saviez-vous ? C'est le point culminant du massif de la Gardiole à 234 mètres, mais c'est également un repère géodésique utilisé par l'IGN pour l'étude de la détermination de la taille et de la forme de notre planète, y compris son champs de gravité, ainsi que les mesures de la position (latitude, longitude, altitude) et des mouvements des points à sa surface

Bien évidemment, la vue y est exceptionnelle :

Le Pic-St-Loup et l'Hortus

Pignan, Cournonterral, Cournonsec...

Le massif de la Séranne et le mont St-Baudille
Le rocher des Deux-Vierges (vers Montpeyroux)
Sète et les monts d'Agde
Sans oublier bien sûr la mer Méditerranée
Après avoir jeté un dernier coup d'oeil sur les Pyrénées à l'horizon, nous prenons le même chemin pour notre retour
Au bout de quelques centaines de mètres, nous voyons un panneau "Abbaye direct", mais ce chemin est très pentu et scabreux (emprunté lors de notre 1ère reconnaissance) et nous ne conseillons donc pas de le prendre

Un retour paisible... et une rencontre insolite !

Hormis notre petit tour à l'abbaye et ses jardins, notre très agréable balade parmi les pins fait quasiment 5 km et ne présente absolument aucune difficulté... sinon celle de devoir à un moment s'arracher de tous ces beaux paysages et panoramas !