Le bois de Lèque à Saint-Jean-de-Cuculles

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus

Saint-Jean-de-Cuculles

Son nom porte à sourire, en fait la cuculle désignait autrefois un vêtement d’étoffe grossière à capuchon porté par les religieux

Il se pourrait donc que Saint-Jean-de-Cuculles tire son nom du capuchon dont se revêtaient les moines, qui ont occupé pendant des siècles l’ancien prieuré, situé au cœur du village

C'est en tous cas un petit village très pittoresque situé à 20 km au nord de Montpellier et qui, perché sur sa colline au pied du Pic-St-Loup, tel un guetteur semble veiller sur le vignoble alentour

Notre balade bucolique vous propose de découvrir ce charmant village...

Nous débutons notre balade depuis le parking du site, qui est sur la commune des Matelles, en bordure du chemin de Tabar (à environ 700 mètres du village)

Nous prenons le chemin à notre droite, malgré la croix jaune sur l'arbre indiquant que ce n'est pas le bon endroit

En fait ce chemin est plus large et confortable que le sentier qui part du parking... et que nous retrouverons dans 420 mètres
Au bout de 400 mètres, nous suivons le balisage présent et tournons à gauche

90 mètres plus loin, nous suivons à nouveau le balisage et restons tout droit, idem 170 mètres plus loin

Attention : il y a parfois des passages empierrés dans ce sous-bois, mieux vaut avoir des bonnes chaussures !

A 120 mètres de là, nous découvrons une croisée de chemin et un poteau indicateur, nous prenons à droite la direction "Saint-Jean-de-Cuculles"

Le sentier de gauche monte (et le mot est faible !) au sommet d'une crête d'où la vue est magnifique, mais... dur-dur !

100 mètres plus loin, nous suivons fidèlement le balisage bien visible et continuons tout droit

Idem 140 mètres plus loin

420 mètres plus loin, toujours en suivant le balisage, nous prenons à droite puis à gauche quelques mètres plus loin

160 mètres plus loin, notre très agréable périple en sous-bois cesse car nous sortons de la forêt, nous prenons à droite puis nous longeons par la gauche la vigne qui est devant nous

240 mètres plus loin, nous arrivons sur une (petite) route bitumée, le chemin du truc de Laval, que nous prenons par la gauche

Tout le long de notre parcours, nous découvrons une multitude de panneaux plantés à certains endroits de la végétation et qui nomment et définissent les plantes et les arbres que nous côtoyons

Un grand merci à la commune de Saint-Jean-de-Cuculles pour cette formidable initiative !

70 mètres plus loin, une autre (petite) route bitumée démarre sur notre droite, nous ne la prenons pas car c'est une impasse (impasse du truc de Laval), idem 50 mètres plus loin

200 mètres plus loin, nous arrivons aux premières maisons de Saint-Jean-de-Cuculles

Variante possible, voir en bas de page

Au bout de 150 mètres, alors que notre rue (le chemin de Bassac) vire sur la droite, nous prenons le petit sentier balisé qui démarre sur notre gauche

Le chemin est très empierré et descend vers un gué qui est à 260 mètres de là

Attention en cas de temps humide car il faut le traverser et remonter (chemin en pierres) en face

Nous Continuons à suivre le balisage sur 280 mètres et prenons à droite le chemin des Aires qui nous amène au village au bout de 250 mètres, que nous prenons le temps de le visiter car il est très vraiment très pittoresque (visite : environ 400 mètres)

Arrivés à l'extrémité du village, nous bénéficions d'une très belle vue sur les environs, et il y a également une table d'orientation bien utile

Merci à la municipalité pour cette heureuse initiative !

Nous prenons ensuite à droite la rue de la Calade qui descend en longeant de très beaux parcs sur 200 mètres

Au bas de la rue, nous prenons à droite le Chemin de l'Hortus, que nous suivons sans prendre à droite ni le chemin de Yorgues ni celui de la Fontaine

Au bout de 500 mètres, à l'intersection où nous apercevons un calvaire, nous prenons à droite le chemin de Molières

140 mètres plus loin, nous arrivons à l'intersection avec le chemin de Bassac à notre droite, nous l'ignorons et continuons tout droit

Alors que nous bénéficions d'une vue magnifique sur le château de Montferrand, nous arrivons 400 mètres plus loin à une nouvelle intersection, nous prenons à droite le chemin du Fond des Bois, lui aussi parsemé de panneaux explicatifs
Au bout de 650 mètres, nous arrivons à un croisement que nous reconnaissons, en effet nous nous retrouvons chemin du Truc de Laval, que nous prenons cette fois par la gauche pour retourner vers les Matelles

Nous avons une très belle vue sur Saint-Jean-de-Cuculles, le château de Montferrand et "notre" Pic-Saint-Loup

Nous continuons notre route sur 1.500 mètres et nous retrouvons notre parking où notre voiture nous attend sagement

Comme d'habitude, nous avons été très sensibles à la végétation :

Cheveux de Vénus

Chardon noirâtre

Scabieuse des champs

Sauge fausse verveine

Millepertuis commun

Campanule raiponce

En conclusion

Une balade sympa de 6.90 kilomètres très facile à faire car en grande partie sur petites routes bitumées, très verdoyante car nous sommes souvent dans les bois et en pleine campagne, avec en prime la visite de Saint-Jean-de-Cuculles, ce qui est un grand bonheur !

Prudence toutefois aux passages empierrés dans le bois et surtout au passage du gué, donc prendre de préférence des bonnes chaussures de marche

Attention : cette balade que nous vous proposons est le résultat de nos reconnaissances, elle n'est pas (ou partiellement) balisée...

Séparateur

Variante (notre balade fait alors 5.40 km) :

1 - Au lieu de prendre le sentier qui démarre à gauche, nous suivons le chemin de Bassac qui vire à droite

2 - 540 mètres plus loin, la route se termine sur une autre, le chemin de Molières, que nous prenons à droite

3 - 400 mètres plus loin, nous arrivons à un panneau "stop" débouchant sur le chemin du Fonds du Bois, que nous prenons à droite

4 et 5 - Nous avons une très belle vue sur Saint-Jean-de-Cuculles, le château de Montferrand et "notre" Pic-Saint-Loup

6 - Au bout de 650 mètres, nous arrivons à un croisement que nous reconnaissons, en effet nous nous retrouvons où nous étions tout-à-l'heure quand nous avions pris le chemin du Truc de Laval, que nous prenons cette fois par la gauche pour retourner vers les Matelles, le parking est à 1.500 mètres de là